Elle est caractérisée par le ” nez bouché “, et peut être une maladie isolée (le rhume) ou peut accompagner la grippe, les syndromes grippaux et l’allergie. Les formes infectieuses sont plus souvent dues aux virus.

Elle provoque des éternuements, des écoulements nasaux (rhinorrhée), la sensation de nez bouché et d’irritation de la muqueuse. Le nez bouché oblige à respirer la bouche ouverte en créant aussi l’irritation de la gorge.

L’écoulement continu de sécrétions muqueuses vers les parties inférieures du pharynx, associé à la sensation de gorge sèche, déclenchent le besoin de tousser. La gêne s’accentue souvent durant la nuit, en empêchant ainsi de bien dormir.

La forme allergique peut donner des symptômes seulement de temps en temps (forme intermittente) ou de manière persistante (même sur plusieurs mois consécutifs dans une année). Les autres formes de rhinite sont la rhinite vasomotrice et la rhinite NAR, c’est à dire non allergique.

Aboca